Contenus participatifs : compte-rendu du 15e CFPJ Lab

Une des caractéristiques du web participatif est de donner
la parole à (presque) tous. La gestion des contenus participatifs, c’est-à-dire
produits par la communauté, est donc pour les marques de presse, les entreprises
mais aussi les collectivités, un enjeu de plus en plus important.

Mais comment susciter, organiser et valoriser ces contenus ?
Quelles sont les bonnes pratiques en la matière ? Autant de questions
auxquelles ont tenté d’apporter des éléments de réponse Catherine
Ertzscheid
, consultante médias sociaux et community management, auteur du
blog Nunalik, et Marie-Christine Poncet, responsable de service au Point.fr qui s’occupe notamment de la partie
modération du site de presse, lors du 15e CFPJ Lab du jeudi 22
septembre.

L’info mobile et la presse / Compte-rendu du 13e CFPJ Lab

46 millions
de français possèdent aujourd’hui un téléphone portable, et ils sont près de 13
millions à se connecter au web chaque mois avec leur mobile. Les sites de
presse l’ont bien compris et n’ont pas tardé à développer leur présence sur les
supports mobiles : smartphones puis tablettes. A titre d’exemple le New
York Times compte pas moins de 14 applications mobiles, tandis que le Guardian
multiplie les contenus sur ces supports : diaporama, reportages, enquêtes,
etc. Chaque jour 200 millions de
mobinautes dans le monde se connectent sur YouTube. Virginie Sonet, doctorante en communication sur le thème «
convergence et mobilité » à l’Institut Français de Presse et Philippe Jannet, PDG du Monde
Interactif, étaient les invités du CFPJ Lab du 12 avril pour partager leur
expérience, entre panorama du paysage mobile et clés du succès du leader des
classements des applis d’info sur mobile.

Quand le web se la raconte, zoom sur les nouveaux modes narratifs en ligne

Selon une récente étude menée par les régies publicitaires 4
chantiers majeurs au fort potentiel de développement ont été
identifiés pour les années à venir : les
réseaux sociaux, le mobile, le local et la vidéo. Autour de cette thématique de
la vidéo on a vu aussi émerger le web
documentaire, mode narratif parmi les plus prestigieux, non linéaire. Le web reportage, issu des techniques classiques
du secteur audiovisuel privilégie le mode de narration linéaire, ainsi que
d’autres formats hybrides qui mixent les savoir-faire de la photo et de
l’audiovisuel tout en utilisant les outils web.
On peut notamment citer les POM, Petites Œuvres Multimédia, au
parti-pris sonore très travaillé. Virginie
Terrasse
, photographe,
réalisatrice et co-fondatrice du studio de création Hans Lucas et Alexandre Brachet,
fondateur de l’agence Upian étaient les
invités du CFPJ Lab du 10 février pour partager leur expérience.

Rédactions multimédias et réseaux sociaux : quelle organisation ?

Face à la montée en puissance des réseaux sociaux de nombreuses
rédactions s’interrogent sur la manière de prendre en compte, gérer et
organiser ces nouveaux outils qui sont à la fois canaux de diffusion et sources
d’information. Fabrice Cecchi,
rédacteur en chef du site internet d’actualité www.rtlinfo.be
et Benoît Raphaël, consultant
média, ancien rédacteur en chef et co-fondateur du Post.fr et éditeur du blog La social Newsroom étaient les invités du
CFPJ Lab du 17 décembre pour partager leur expérience.

Crowdsourcing, crowdfunding : le journalisme collaboratif enfin mature ?

C’est la question qui agitait le CFPJ Lab en ce jeudi 23 septembre, en compagnie de Nicolas Kayser-Bril, directeur datajournalism & crowdsourcing du site owni.fr et de Tanja Aitamurto, journaliste finlandaise et doctorante
étudiant l’intelligence collective dans le journalisme qui contribue
essentiellement au Huffington Post et au Helsingin Sanomat, le principal
journal finlandais.

Alors peut-on
parler d’un journalisme collaboratif mature ? Pour Nicolas Kayser-Bril la
réponse est nuancée : si le crowdsourcing permet de réaliser des projets
d’envergure difficiles à mettre en œuvre autrement, il lui reste encore à
s’adapter à l’exigeante réactivité journalistique. Pour Tanja Aitamurto, nous n’en sommes qu’aux balbutiements de ce
modèle économique et le crowdfunding constitue un potentiel énorme dans la
co-création et l’utilisation de l’intelligence collective. Une piste à ne pas
négliger pour la presse.